Au coeur de l’étape 3, avocats, œufs pochés et huile d’olive à la carte

Un mois ! Voila plus d’un mois désormais que je jongle uniquement avec les aliments de l’étape 1 et 2 ! Mais la semaine dernière, j’ai senti que je devais tenter de franchir une étape….et je crois que j’ai bien fait !

1. Salade de choux fermentée quotidienne:

Un repas désormais « classique », en ce moment

Depuis quelques temps je consomme chaque jour des légumes fermentés ainsi que leurs jus, cela est très agréable en attendant de pouvoir consommer des légumes crus !

J’adore cette petite « salade » à chacun de mes repas, d’autant plus lorsque je peux l’accompagner de crème aigre, cela ajoute une note de fraicheur et de rondeur que je trouve délicieuse.

J’ai définitivement adopté ( après une période de doute), la crème aigre que je supporte en quantité variable, en moyenne 4/5 cuillères à café par repas sont tolérées !

2. Des jaunes d’œufs crus aux œufs pochés :

Durant ces premières phases très restrictives, les œufs sont pour moi un indispensable dont je ne voudrais me passer !

En effet, dès le départ, alors même que je ne consommais pas de légumes cuits, les jaunes d’œufs crus ont apportés un vrai plus dans chacun de mes bols de bouillon, ils ajoutent du bon gras, épaississent un peu le bouillon et apporte des bons nutriments supplémentaires.

Je m’en sers parfois également pour « napper » un morceau de viande, tout juste sorti de son bouillon, qui imitera quelque peu une sauce (surtout si une viande est trop sèche), parsemé de fleur de sel et de quelques tours de poivre du moulin, un délice 😉.

J’ai rapidement évolué vers les œufs mollets dès les premiers jours car ils sont encore plus nourrissants grâce aux blancs d’œufs, assez digestes, et surtout remplacent à merveille la viande quand vous n’avez pas pu en préparer.

La semaine dernière, j’ai décidé de tester les œufs pochés !

Début chaotique mais je progresse 🙂

Jusque ici, c’est quelque chose que j’avais très peu cuisiné, même avant GAPS.

Mais en ce début de régime cela apporte un nouveau changement, aussi petit soit-il, qui fait du bien !

Une fois les œufs pochés égouttés, je les fait revenir quelques instants dans une poêle avec du ghee, juste assaisonnés de sel et de poivre.

Je les ai définitivement adoptés, et je dois dire que je les préfère aux œufs mollets !

Après plusieurs jours, il semblerait que je tolère les deux œufs que je mange chaque matin désormais….

3. Une bonne dose d’avocat :

Du guacamole ultra-frais !

J’ai gardé le meilleur pour la fin ! Après ce retour au début du régime le mois dernier, il y a une chose en particulier que j’attendais d’introduire avec impatience ! Il s’agit vous l’aurez compris de l’avocat !

J’ai préféré ne pas l’introduire dès le départ car jusque ici j’y étais plutôt sensible.

Depuis la semaine dernière, je me suis senti prêt à le réintroduire en petite quantité,( une cuillère par jour, puis ¼ ), pour arrivé à consommer ½ à 1 avocat par jour, réparti en plusieurs repas.

Ce super aliment fait encore évoluer les repas, apporte de la fraicheur, du goût et de bonnes graisses qui apportent ce sentiment de satiété.

Dans la méthode GAPS,  il est conseillé, au départ, d’écraser un petit morceau d’avocat et de l’ajouter au bouillon, surtout si vous n’avez pas encore intégré les légumes fermentées, j’ai testé et préféré une autre méthode.

« Ma technique » :

Cela pourrait peut-être aider certain(e)s d’entre vous, personnellement j’ai la sensation de mieux digérer l’avocat lorsque je le consomme en guacamole et que je le mélange aux légumes fermentés, j’ai donc opté pour cette technique à chaque repas et jusqu’ici ça se passe plutôt bien !

4. Début d’introduction de l’huile d’olive :

Il faut savoir que dans GAPS, global ou non, on utilise l’huile d’olive ( première pression à froid de préférence), sans la faire chauffer, dans un bol de bouillon ou sur une salade par exemple.

L’ objectif est bien sur de garder une qualité optimale !

Ensuite, dans le régime d’introduction, il est conseillé de l’introduire à partir de l’étape 4 et même plus tôt si vous êtes sujet à la constipation.

La semaine dernière j’ai commencé à l’introduire en petite quantité pour pallier à la constipation, j’ajoute environ une cuillère à soupe d’huile d’olive à mon guacamole, pour ½ avocat environ, elle « assaisonne » et aide effectivement à lutter contre la constipation parfois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *