Comprendre le régime GAPS

Ce qui suit est bien sur un « résumé » du programme GAPS, tiré du livre « Le traitement entéropsychologique, GAPS » écrit par le Dr Natasha Campbell-McBride, spécialiste en neurologie et nutrition.

Si vous découvrez cet univers et que vous souhaitez vous lancer dans l’aventure , je vous conseille vivement de vous procurez cet ouvrage très riche et abondant en informations et conseils !

Ce que signifie « GAPS » :

Le syndrome GAP ou « GAPS », en français, syndrome entéropsychologique, est le terme crée par le Dr Natasha Campbell-McBride pour désigné les troubles qui prennent naissance dans les intestins (souvent dès le plus jeune âge) et dont les symptômes peuvent être :

  • L’autisme                                                           
  • L’hyperactivité
  • La dyslexie
  • La dyspraxie
  • La schizophrénie                                     
  • Le déficit d’attention
  • La dépression
  • Troubles de l’alimentation
  • Troubles maniaco-dépressifs
  • Troubles bipolaires
  • Troubles obsessionnels compulsifs
  • Troubles digestifs
  • Problèmes comportementaux et autres problèmes d’apprentissage
  • Ainsi que d’autres maladies chroniques ( crohn, cœliaque…)

Ce qu’il faut savoir :

Notre système digestif, abrite à lui seul entre 1,5 à 2 kg de bactéries.

Cet ensemble de bactéries  forment la flore intestinale ou microbiote qui se divise en 3 catégories :

  1.La flore bactérienne bénéfique :

Constituée de bactéries « amies », type bifidobactéries,lactobactéries… elle forme la colonie la plus étendue , et est essentielle à notre organisme.

2.La flore opportuniste :

Elle est composée d’un grand nombre de microbes dont la combinaison varie selon les individus.

Il s’agit des bactéroides,peptocoques,staphylocoques….et bien d’autres qui selon la science  seraient environ 500 espèces dans notre intestin.

Chez une personne saine, leur nombre est limité et contrôlé par la flore bénéfique.

En effet, chacune de ces espèces est capable de provoquer des problèmes de santé si elle échappe à ce contrôle !

3.La flore transitoire :

La encore, on retrouve une multitude de bactéries, ingérées à chaque repas lorsque nous buvons et mangeons, censées passer dans le tube digestif sans poser de problèmes si notre intestin est protégé par les bonnes bactéries.

Dans le cas contraire, lorsque la flore bénéfique est altérée, elle est bien sur moins efficace, et il y a donc un risque pour que ce groupe microbien soit vecteur de maladies.

Une partie des causes du déséquilibre :

Lorsque l’équilibre entre ces bactéries est brisé, des problèmes de santé physique et psychique apparaissent.

Selon le Dr Campbell-McBride, voici les principaux facteurs pouvant mettre en danger cet équilibre :

Antibiotiques                           Pollution
Pilules contraceptives                           Radiation
               Médicaments et vaccins                Alcool
                              Stress           Produits chimiques toxiques
Régime pauvre en nutriments                      Soins dentaires
           Infections       Maladie
Lait en poudre       Parasites

 Qu’est ce que le régime GAPS ?

Le régime « GAPS », est, en partie, un programme nutritionnel, crée par le DR Natascha CAMPBELL-MCBRIDE, inspiré d’un autre régime appelé régime des glucides spécifiques ou  « RGS », fondé dans les années 50 par le Dr Sydney Valentine Haas.

Il s’agit de rétablir l’équilibre de la flore intestinale, grâce, en majeure partie à une alimentation saine, riches en bonnes graisses, bons nutriments, vitamines, sels minéraux, oligo-éléments……et éventuellement des compléments alimentaires.

Un patient « GAPS » doit éviter :

-Les céréales et les aliments produits à partir de céréales, ceci afin d’éviter l’amidon et le gluten (blé, seigle, riz, avoine, quinoa, couscous…..).

-Tous les féculents et aliments produits à base de féculents (pomme de terre, panais, manioc….)

-Le sucre et tout ce qui en contient (à l’exception du miel naturel non chaufféde préférence)

-Les légumes secs et autres féculents (soja, haricots mungo, pois chiches…)

-Le lactose et tout ce qui en contient , ainsi que tous les produits laitiers industriels.

Tous les aliments industriels, les colorants, les additifs..etc..

La mise en place du régime GAPS :

Le régime GAPS se compose de 2 parties :

Première partie : Le régime d’introduction 

Cette phase est conçue pour soigner la muqueuse intestinale et la renforcer rapidement.

3 moyens pour y parvenir :

  • Beaucoup de substances nourrissantes pour l’intestin : acides aminés, gélatine, graisses, vitamines etc… autrement dit toutes les substances dont la muqueuse intestinale est constituée.

Cette muqueuse se renouvelle sans cesse et a besoin d’une nourriture appropriée afin de pouvoir produire de nouveau entérocytes en bon état.

  • L’élimination des fibres et toutes les substances susceptibles d’irriter l’intestin et de perturber  la guérison de la muqueuse intestinale probablement irritée, sensible voir ulcérée.
  • Des bactéries probiotiques sous forme alimentaire dès le début du régime , ceci afin d’aider au processus de régéneration des cellules de la paroi intestinale, régulé et orchestré par les bactéries bénéfiques.

Le régime d’introduction est par conséquent constitué de 6 étapes, à franchir pas à pas , en introduisant doucement de nouveaux aliments à chaque nouvelle étape.

La durée de chaque étape varie selon les personnes et leurs troubles, allant de quelques jours voir plusieurs mois ou années dans les cas les plus extrêmes.

Je reviendrai plus en détail sur chaque étape dans d’autres articles du blog !

Deuxième partie :  Le régime global 

Une fois le régime d’introduction terminé, les problèmes digestifs résolus, vous êtes prêt (e), pour l’étape suivante, le régime GAPS global.

Vous savez désormais ce que représente le régime GAPS et point important vous connaissez  également beaucoup mieux votre corps ainsi que ces réactions aux aliments.

Vous allez pouvoir prendre plus de liberté dans votre cuisine, composer de nouveaux plats, des menus plus « festifs » et introduire de nouveaux aliments (seulement ceux autorisés bien sur) !!

Il est conseillé de suivre le régime global durant 2 ans minimum, même si certaines personnes en meilleure forme pourront commencer à introduire des aliments interdits au bout d’un an, mais pour une partie il faudra suivre le régime à la lettre pendant de nombreuses années.

Enfin , il est vivement conseillé de se faire suivre par un(e) professionnel(le) de santé tel qu’un(e)naturopathe spécialisé(e) GAPS, qui aura les compétences pour vous aider, vous aiguiller et vous donner ainsi de précieux conseils afin de rester fort et concentré sur votre objectif !!

Si vous souhaitez plus de renseignements, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaires, j’y répondrai avec plaisir !!!

Maximilien

2 réflexions sur « Comprendre le régime GAPS »

  1. sorel isabelle

    Merci beaucoup pour toutes ses infos. J ai commencé le régime gaps il y a 5 jours et c est pour moi très compliqué. Mon alimentation était composée à 60% de cereales 30% de légumes et 10% de viandes et poisson. Très peu de sucre, énormément de chocolat noir jamais de gras. Bref tout à revoir.
    Doit on manger que du bouillon dans la 1 ère étape ?

    Répondre
    1. maximilien Auteur de l’article

      Bonjour, bravo et courage pour cette belle aventure! Pas facile de suivre cela avec assiduité surtout sur le long terme ! Dans l’idéal l’étape 1 préconise viande et poisson cuits au bouillon, les légumes cuits au bouillon ( en soupe éventuellement) , infusions, et probiotiques ( jus de légumes fermentés, petit lait…), la liste figure sur le blog 🙂 . Si cela vous parait trop difficile ou extrême pour un début je vous conseille de commencer par le régime global et de voir par la suite pour l’introduction. Dans cette ordre la les choses peuvent paraître plus accessible.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *