Mon aventure GAPS 2/2

 Partie 2 :  La lumière au bout du tunnel :

1.Mai 2019 :J’arrive à saturation :

Au bout d’un an et demi d’allées et venues dans les différentes étapes du régime d’introduction, voici quelques semaines que je vois quelques améliorations plus significatives que tout ce que j’ai pu ressentir jusqu’à présent. Bonne nouvelle !

En effet, voila que ma digestion s’est améliorée ( enfin) et que mon passage aux toilettes n’est pas loin de « la normale », même si ce n’est pas encore parfait.

Et puis, malgré ces signes plus qu’encourageant, qui devraient me pousser à continuer dans ce sens, un étrange phénomène se produit : J’en ai MARRRRREEEEEE !!!!!!!!!!!!!

😊 Et oui, j’en ai marre, je craque, voilà plus d’un an que je me mets une grosse pression pour suivre ces différentes étapes, j’ai quitté mon job (passer d’un rythme de travail  très soutenu à rien !!), la restriction alimentaire et j’en passe, bref une accumulation de plusieurs choses qui font que oui, j’en ai vraiment marre et je passe donc tout le mois de mai à craquer bien plus que d’habitude, au point de me demander si je suis encore engagé dans GAPS !

2.Eté 2019 : ça s’améliore vraiment ! 

Début juin, je décide malgré tout, avec énormément de mal, de me faire violence et de continuer mais je sens qu’il faut changer quelque chose, évoluer, car je ne veux plus rester bloquer dans l’introduction (je ressens que ce n’est plus nécessaire non plus).

 C’est décidé, je me lance dans le global !!

Me voila donc embarqué dans un été durant lequel je testerai 3 choses,

  •  la première, l’introduction des aliments autorisés dans le global, ce qui élargit largement ma fourchette alimentaire ;
  •  la deuxième, l’introduction des jus frais de légumes chaque jour ;
  • et la troisième , la mise en place du jeune intermittent ;

Au fil des jours je trouve mon équilibre à ce rythme et rapidement ( quelques semaines), grâce notamment à la combinaison de ces 3 choses, ainsi qu’à ma persévérance, je constate de belles améliorations, je ressens réellement que mon corps a franchi un cap !!

OOOOOOOUUUUUIIIIIII !! Incroyable, malgré des rechutes et des périodes un peu « sombres », mes efforts ont payés, enfin !

Mes selles sont devenus « normales », du jamais vu depuis plus de 10 ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!

  Je digère correctement les jus de légumes,( qui me faisait courir au toilettes dans les 10min il y a encore quelques mois…..),  les aliments crus genre une salade composée par jour sont très bien tolérés et ne me font plus mal au ventre ;

Enfin les légumes difficiles à supporter que j’avais mis sur liste noire , je peux à nouveau les consommer sans souci. Plus aucune crampe d’estomac, de douleurs abdominales qui me pliaient en deux il y a encore 1 an  !

Incroyable, moi qui n’arrivais plus à continuer il y a quelques semaines, j’ai failli passer à coté de ces améliorations si je n’avais pas persévéré !

Pour tout vous dire, si cela peut en aider certains d’entre vous ,j’ai vraiment la sensation que le jeune intermittent a été un réel accélérateur durant ces quelques semaines et qu’il m’a grandement aider à obtenir ces résultats.

En effet, j’avais mis en place le jeune intermittent car j’avais peur de ne pas digérer les nouveaux aliments et j’ai très rapidement remarqué que je digérais mieux chaque repas et notamment les aliments difficilement digestes auparavant, en laissant le temps à mon corps de les assimiler grâce à un jeûne.

3.Pas de formule magique !

Comme vous le constatez, de nombreuses améliorations ont vus le jour, cependant je tiens à préciser, qu’il n’y a pas de formule magique, ni de hasard.

Ces articles sont bien sur une infime partie de ce que j’ai pu vivre mentalement et physiquement durant 1 an et demi, et comme vous avez pu le lire précédemment ce fut un chemin très mouvementé et durant lequel je n’avais aucune visibilité sur ce qu’allait être l’avenir.

Malgré tout, si vous souhaitez vous lancer et améliorer votre digestion ou d’autres problèmes grâce à la méthode GAPS, je ne peux que vous encourager à le faire !!

 Je vous souhaite une belle aventure et de ne pas perdre de vue votre objectif, surtout dans les moments où vous aurez envie d’abandonner et où vous n’y croirez plus, c’est justement dans ces moments qu’il faut préserver car vous êtes peut-être à quelques jours de l’amélioration que vous attendez……

4.Les autres points positifs ( dont je ne vous ai pas parlé) :

Parmi les différents témoignages de personnes ayant suivi GAPS, on retrouve souvent la description d’une « sorte » de brouillard mental, comme un voile , qui se lève ou disparait grâce principalement à cette nouvelle alimentation…

…… je dois dire que j’ai ressenti dès le départ, exactement ce « phénomène » !!

Certes peut être un peu dur à comprendre simplement en le lisant, mais il s’agit en réalité de quelque chose d’assez incroyable à vivre et difficile à expliquer également !!

Au fil des jours, en supprimant tout ce qui composait mon alimentation « normale » , sucre raffinés, féculents, céréales, pains… j’avais l’impression de voir la vie de façon complétement différente ! incroyable, je me posais des questions qui ne m’était jamais venues à l’esprit…ma vision de la vie avait changée !!

En réalité, je peux clairement vous  dire que ce « régime », m’a transformé sur le plan  mental, et il est certain que je ne serai pas la personne que je suis aujourd’hui sans ce dernier, car il a grandement influencé mon regard sur les choses, mes décisions et mes choix de vie depuis.

5.Fin de l’été et sortie de GAPS:

Finalement après quasiment 3 mois à essayer de garder ce rythme ( jus, jeûne et régime global), je décide de continuer les jus quasiment tous les jours, de réduire le jeûne intermittent à 1 ou 2 jours de temps à autre, et je m’autorise plus régulièrement des aliments hors GAPS, on peut dire que oui je sors petit à petit de l’alimentation GAPS strict pour manger des légumineuses, des féculents et autres petits plaisirs quotidien.

Bien sûr, là encore il n’y a pas de miracle, je sais ce que mon corps peut tolérer et si j’abuse il me le fait encore aujourd’hui ressentir par différents petits maux.

C’est pour cette raison que je continue à manger régulièrement des aliments qui me font du bien, comme les légumes lacto-fermentés ou les produits laitiers fermentés ( fromage frais de kéfie, crème aigre, yaourt scd…)

Nul doute que je ne peux que bénir ce régime qui m’aide grandement, a amélioré ma qualité de vie et qui m’a donné de bonnes bases pour mon alimentation quotidienne !

J’espère que ces écrits vous auront inspirés et motivés !

6.Aujourd’hui : 

Malgré tout cela , une moins bonne évolution d’un autre problème de santé, fait qu’aujourd’hui je suis obligé de réduire les aliments GAPS présents dans mon alimentation, un comble pour moi !

Mais je vous raconterai cela dans un futur article… Restez informé !

A très vite

Maximilien

7 réflexions sur « Mon aventure GAPS 2/2 »

  1. Ophelie Planckaert

    Bravo pour votre parcours et merci pour votre temoignage :0)
    J’espere sincerement que votre corps se soignera des autres problemes. Il parait que l’on peut guerir de tout ! :0)

    Répondre
  2. Cécile

    Merci pour ce retour d’expérience. J’ai fait suivre ce régime à ma fille autiste et pour que cela soit plus simple toute la famille l’a suivi de manière moins stricte. Ma fille avait 16 ans et nous avons tenu 1 an.
    Cela a grandement amélioré son transit et donc ses troubles du comportement. Mais vers la fin il y avait beaucoup de craquages et elle fouillait dans les placards pour trouver les gâteaux de son frère…

    Aujourd’hui je me replonge dans gaps car ma fille va de moins en moins bien, elle a 19 ans…Mais je sais que cela va être très dur de recommencer alors je pense le faire progressivement en réintroduisant des principes clés du régime petit à petit.

    Bon courage à tous deux qui se lancent dans l’aventure Gaps 🙂 et bon courage à vous Maximilien

    Répondre
    1. maximilien Auteur de l’article

      Merci pour votre message et bravo pour votre détermination et votre pérsevérance. Je vous souhaite beaucoup de courage et que votre fille se porte au mieux.
      Changer nos habitudes n’est jamais facile mais c’est parfois un mal nécessaire, encore bravo pour votre état d’esprit, ne lachez rien !!

      Répondre
  3. Mélanie

    Bonjour, merci beaucoup pour tout ce partage!
    Je viens de faire le tour de votre blog et vraiment merci! Il est juste parfait!
    Ici, c’est aussi GAPS!…en famille et ce n’est pas toujours simple! Mais c’est tellement positif au final qu’on s’accroche!
    J’ai quelques questions à vous poser, j’espère que vous aurez un peu de temps pour y répondre…
    -où en êtes vous à ce jour?
    -coté pratico-pratique: quelle est (ou était) votre organisation pour mettre en place les jus quotidien (ça prend combien de temps, à la louche avec vaisselle inclus)
    -comment s’organise un jeune intermittent?
    -étiez vous suivi par une praticienne GAPS?

    Je vous souhaite une très belle continuation, remplie de bonheur et vitalité! Et encore merci pour vos articles (qui donnent beaucoup de courage! et de moral!)

    Répondre
    1. maximilien Auteur de l’article

      Bonjour Mélanie, et merci beaucoup pour votre message !

      Félicitations pour votre engagement en famille, accrochez vous, vous serez fière du chemin parcouru dans quelques temps, le plus dur est d’avancer sans savoir quand les améliorations arriveront… mais lorsque cela arrive c’est la plus belle des récompenses.

      – Concernant les jus, je dirai une bonne vingtaine de minute, le temps de préparer le jus et de nettoyer la machine, vous pouvez gagner du temps en préparant dans un bac au frais la veille le mélange de légumes prévu pour le ou les jus, déja coupés et lavés…..

      – Pour le jeûne intermittent, la règle principale est de respecter au moins 16h ( 18 ou 20h semble encore mieux) sans rien manger, chacun adapte les repas selon ses besoins et envies.

      Lorsque je le pratiquais ( c’est devenu rare), je m’arrangeais pour avoir terminé mon repas à 20h maximum la veille, puis je recommençais vers 12H/ 12H30, le lendemain avec un verre de jus de légumes, puis une repas complet ( légumes, viande, gras..). J’en parle un peu dans l’article « ma nouvelle approche de l’alimentation » .

      – J’ai été pendant une période en contact avec Béatrice Lévinson, qui est nathuropathe GAPS, très compétente et disponible, cependant c’était seulement pour 2 ou 3 rdv. Néanmoins ses conseils m’ont aidé à avancer , même si j’ai expérimenté seul et grace aux livres GAPS la plupart du temps 😉

      -Enfin ,pour répondre à la question de savoir ou j’en suis aujourd’hui, comme je le disait dans le dernier article, je me suis éloigné de GAPS, et de ce fait je ne viens plus très souvent sur le blog, mais j’essayerai de prendre le temps de refaire un article pour parler de tout cela.

      Quoi qu’il en soit, si je me permets aujourd’hui de manger plus « librement », c’est principalement car GAPS à grandement améliorer les différents symptomes que j’avais, du à la maladie de crohn, et si jamais je rechute je sais vers quoi me tourner 😉

      Bonne continuation et encore bravo pour votre engagement !

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *